LIbération: L’Agence Française de l’Adoption prend de la vitesse

Lu sur Libération le vendredi 18 Janvier, sur https://www.liberation.fr/actualite/ societe/304665. FR.php

L’Agence française de l’adoption prend de la vitesse

« Hier, personne n’a parlé de «sauver des orphelins». L’Agence française de l’adoption, dont la mise en place en 2006 avait suscité beaucoup d’espoir, a présenté son bilan en insistant sur sa «transparence» et son «respect des règles». 5 530 candidatures ont été déposées à l’agence publique, devenue selon son président, Yves Nicolin (député UMP), un «opérateur incontournable» , à l’heure où de plus en plus de pays se ferment aux démarches individuelles. En 2007, 609 adoptions ont été validées grâce à l’AFA (16, en 2006). Notamment en Colombie (247), au Mali (133), au Burkina Faso (42), en Lettonie (37), au Vietnam (36). En Chine, l’AFA a envoyé 650 dossiers sur 15 000 candidatures. L’AFA veut développer des stratégies de
coopération (réparer un toit, payer des vaccinations) dans les pays d’origine, pour améliorer le nombre d’adoptions. C’est l’une des pistes qu’elle a soufflées à Jean-Marie Colombani, chargé d’une mission sur le sujet par Nicolas Sarkozy. »

L’AFA a été créée en 2005 ! et inaugurée en mai 2006 !! en mai 2008 elle aura donc deux ans complets d’existence et aura utilisé 2 fois 4 millions d’euros (sans compter le budget alloué en 2005..). Faut-il rappeler qu’en mai 2007, elle n’avait validé (nouveau terme) que 1 à 7 adoptions ? (Coeur Adoption propose de garder cette fourchette parce les chiffres avancés par les uns et les autres sont contradictoires… quelqu’un pourrait-il lui envoyer des mouchoirs ?), soit 7 adoptions (soyons bon prince) pour 4 millions d’euros ????
Dans la loi de finances 2008 on trouve cela à propos du financement de l’AFA : » L’intervention du ministère chargé de la famille dans le domaine de l’adoption vise prioritairement à trouver une famille aux pupilles de l’État et à garantir que les adoptions, notamment celles d’enfants à l’étranger (qui constituent la majorité des adoptions en France), soient faites dans l’intérêt des enfants, des familles adoptantes et de leurs relations,
accompagnées par des organismes habilités à cet effet et non pas effectuées dans le cadre de démarches individuelles. »


Il est donc clair que l’AFA a été créée pour stopper les adoptions en individuel*. Ok, l’adoption en individuel connait toujours des dérives… donc avec l’AFA, plus de dérives, de l’accompagnement et du soutien !! …Coeur Adoption applaudit !!! Coeur Adoption pense très fort que plus les parents sont accompagnés et soutenus, moins ils sont soumis aux propositions des « intermédiaires » ou « facilitateurs » à la morale peu rigoureuse…
En mars 2007 l‘AFA tire au sort les heureux gagnants à une nouvelle forme de jeu : gagnez votre place pour adopter au Vietnam. La cigogne tombe à la renverse !! seuls 200 dossiers sont retenus.

Pour justifier ce « tirage au sort » (qui deviendra rapidement « classement alétaoire des dossiers », subtil, non ?) la directrice de l’Agence se répand dans les médias à propos de la moralisation de l’adoption, il faut moraliser dit-elle .. la morale ça ne commence pas par le respect des autres ? des parents adoptants par exemple ? pourquoi jeter la suspicion sur les parents ?
En juin, une adoptante se targue sur quelques fora ** d’avoir un numéro « proche des 900 » puis en juillet elle annonce son retour avec sa fille, devinez d’où ? Morale, morale où es-tu… ??? Toute adoption en individuel étant interdite au Vietnam, son dossier n’a pu passer que par l’AFA…

Laisser un commentaire